Merveilleuse histoire que celle de Salammbô, la fille sublime d’Hamilcar, le maître de Carthage. Flaubert aura mis 5 ans à écrire la rébellion des mercenaires, dans un parfum oriental de sensualité et de violence.

Il aurait mis des semaines à fignoler la première phrase: « c’était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d’Hamilcar », le décor était posé, un chef d’œuvre de brechtisme avant l’heure.

5 ans de recherches, de lectures, de consultations, de doutes, d’épuisement pour ne pas être pris en défaut par les historiens et les archéologues des guerres puniques.

Dans les cartons, un projet de fiction en court métrage sur ce bourreau de travail à la plume fluide et à l’indéfectible détermination.

Peut-être 2022.

Publié le 22 Oct, 2020